The Voice, Emmanuel Djob a fait sensation…

thevoiceThe Voice: Le Montpelliérain Emmanuel Djob a fait sensation samedi soir face au jury de l’émission.

Louis Bertignac s’est agenouillé devant son piano, au quatrième épisode des auditions à l’aveugle, samedi. « Je t’admire, je me sens tout petit », s’est exclamé l’ex-membre du groupe Téléphone devant le Montpelliérain Emmanuel Djob, qui venait d’enflammer le plateau de The Voice (TF1) avec sa reprise de Ray Charles, Georgia on my mind.

Passer à autre chose

Quelques notes ont suffi aux fauteuils des quatre membres du jury pour se retourner. « Quelle leçon vous nous donnez là ! » a repris la chanteuse Jenifer. Ce musicien de 49 ans d’origine camerounaise est en effet l’une des voix les plus appréciées de la scène montpelliéraine depuis plus de dix ans. « En participant à The Voice, j’avais envie de passer à autre chose, confie Emmanuel Djob. Je suis très allergique à la télévision, alors je voulais remettre mes principes en question. J’éprouvais une réticence à y participer. J’ai vite compris que c’est l’une des rares émissions qui met vraiment le chant et la musique à l’honneur. »

Je ne connaissais aucun des artistes du jury

Le Montpelliérain a choisi d’intégrer l’équipe de Garou, indiquant de la main le chanteur québécois. « Je ne connaissais aucun des artistes du jury, reprend Emmanuel Djob. J’ai toujours volontairement mené ma barque en dehors du système. J’aurais tous pu les plébisciter. Sauf peut-être Jenifer, car avec les femmes, je ne suis jamais très à l’aise. Il y a parfois un jeu trouble de séduction qui s’installe et ça n’est pas très efficace pour le travail. Mais c’est une artiste d’une belle sensibilité. »

A compter du 16 mars, cet amoureux des chants gospel se soumettra en direct aux votes des téléspectateurs. « C’est le plus grand challenge dans lequel j’ai pu me lancer, assure -t-il. A moi de rester moi-même ou de ne pas avoir peur de changer. Mais la charge me paraît moins lourde que lorsque je chante dans des églises, où l’on sait que l’on est le porteur d’une parole. »

The Voice sera peut-être un Montpelliérain cette année.

Laisser un commentaire