Virgin revient à la télévision le 20 mars prochain…

virginAprès une première tentative avortée sur la TNT en 2005, Virgin fait son grand retour à la télévision. Mais cette fois, avec un modèle totalement repensé en version low cost. Le 20 mars, Virgin Radio TV, déclinaison de la radio du groupe Lagardère sera lancée sur les réseaux ADSL de Free avant d’être distribuée par les autres opérateurs d’ici cet été ce qui lui permettra d’être présente dans un foyer sur deux.

En 2010, Lagardère a constaté qu’il ne pourrait pas gagner de l’argent sur la TNT et a revendu Virgin 17 à Bolloré pour 70 millions d’euros. « Cette fois, notre objectif est d’être présent sur le numérique à un coût très faible. La chaîne sera le miroir de Virgin Radio », confie Richard Lenormand, directeur général du pôle radios et TV de Lagardère Active. Même habillage, univers musical et animateurs identiques. Le budget de la chaîne Virgin Radio TV ne devrait pas dépasser les deux millions d’euros.

Concrètement, on y retrouvera des clips vidéos et des captations de concerts. Dans un second temps, des émissions filmées, comme le Morning avec Christophe Beaugrand ou celle d’Énora Malagré le soir, pourront faire leur apparition à l’antenne, sous forme de courts extraits.

Le lancement de Virgin radio TV s’accompagnera de deux autres initiatives. Lagardère va s’associer avec le groupe Melty pour co-exploiter le site Internet et les applications Virgin afin d’en développer l’audience et la monétiser. Toujours en partenariat avec Melty, une trentaine de chaînes YouTube seront créées qui déclineront l’univers Virgin: Virgin Pop, Virgin Rock, Virgin Électro, Virgin Énora Malagré etc. « Pratiquement toutes les télévisions sont sur YouTube, mais pas les radios », fait valoir Richard Lenormand. Une récente étude de la Sacem indique pourtant que 70% des jeunes écoutent de la musique en streaming, dont 86% sur YouTube. Donc Virgin radio doit investir le numérique et YouTube pour retrouver les jeunes auditeurs perdus ces dernières années. « Le risque financier est très faible, le risque d’exécution aussi car nous sommes entourés des équipes de Roberto Ciurleo pour l’éditorial, de celles de Gerald Brice-Viret pour la partie télé et de celles de Melty pour maximiser l’audience numérique » justifie Richard Lenormand.

Europe 1 peut être sur YouTube
Avantage de l’opération: elle permet d’exposer très fortement la marque et d’amplifier sa notoriété à moindre frais. « Nous travaillons à coût marginal », confirme Richard Lenormand.

« L’objectif, c’est de ramener les auditeurs vers Virgin Radio, annonce Richard Lenormand. Depuis cinq ans, Virgin est un peu sorti des habitudes d’écoute. Nous avons stabilisé l’audience cumulée à 4,1%. Maintenant, nous organisons le rebond. Cela passe par une présence numérique tous azimuts ».

Lagardère ne compte pas s’arrêter là. D’autres marques du groupe devraient être prochainement déclinées. En avril, Gulli, chaîne jeunesse sur la TNT, sera présente sur YouTube autour de cinq verticales. Le lancement de RFM TV en ADSL interviendra durant le second semestre. A la rentrée, le magazine people Public pourrait aussi avoir sa chaîne low cost. Enfin, l’équipe de Richard Lenormand réfléchit à mettre Europe 1 la station phare du groupe sur YouTube et l’ADSL. Elle dispose de marques fortes comme Laurent Ruquier, Nicolas Canteloup ou Cyril Hanouna qui peuvent être déclinées sur le Web.

Laisser un commentaire