L’émission pour tous : les chroniqueurs prévenus par SMS…

lruquierC’est par un texto envoyé quelques minutes avant le communiqué officiel que les acolytes de Laurent Ruquier ont appris l’arrêt du talk-show.

A la télévision, on ne prend pas de gants pour virer les gens. La preuve: les chroniqueurs de « L’émission pour tous » ont appris que le programme s’arrêtait par un simple SMS.

Selon Le Point, les complices (si l’on peut dire) de Laurent Ruquier ont reçu, samedi peu avant 11 heures, ces quelques lignes sur leur smartphone: « Chers amis, France 2 est sur le point de publier un communiqué officiel ce matin: c’est la fin de L’émission pour tous. Cette décision a été prise en accord avec Laurent, Catherine et la chaîne faute d’audience. Cette émission n’a certes pas trouvé son public, mais nous avons eu beaucoup de plaisir à travailler avec vous tous. Je vous embrasse. » Le texto est signé Laurence Tricoche, directrice de la rédaction de « Tout sur l’écran », la société de production de Catherine Barma.

Quelques minutes plus tard, France 2 publiait le communiqué suivant: « France 2, Tout Sur l’Ecran Productions et Laurent Ruquier ont décidé, d’un commun accord, l’arrêt des programmes L’émission pour tous et L’émission pour tous, la suite à compter du lundi 17 mars 2014. France 2 tient à remercier Laurent Ruquier, Catherine Barma et l’ensemble des équipes de Tout Sur l’Ecran Productions. »

L’échec de la chaîne et de la production
Et voilà. Heureusement pour eux, la plupart des chroniqueurs de « L’émission pour tous » ne se retrouvent pas le bec dans l’eau. Ils participent à l’émission On va s’gêner, diffusée chaque après-midi sur Europe 1. C’est d’ailleurs sur la radio à laquelle il appartient que Laurent Ruquier a commenté, ce lundi matin, l’arrêt deL’émission pour tous.

Dans Le Grand direct des médias, l’animateur a expliqué: « Je suis triste et soulagé parce que franchement cette histoire était mal partie. On a bien vu les chiffres d’audiences. Et là, je me suis dit qu’il fallait stopper et encore fallait-il que la chaîne soit d’accord. Quand le communiqué dit que c’est fait « d’un commun accord », c’est vrai. C’est d’un commun accord avec le patron de la chaîne, Thierry Thuillier. Il fallait stopper les dégâts. Je ne vis pas ça comme un échec personnel. Mais, c’est un échec pour la production et la chaîne ».

Laisser un commentaire