Très nostal­gique, Doro­thée rêve d’un retour à la télé­vi­sion…

dorotheeLe problème c’est qu’on ne me propose rien.

Anima­trice préfé­rée des enfants il y a 25 ans, Doro­thée est celle que ces mêmes enfants, deve­nus grands aujourd’­hui aime­raient voir reve­nir à la TV. L’ani­ma­trice aussi voudrait bien faire son come back, mais « on ne lui propose rien. »

Il y a une dizaine de jours, Télé-Loisirs publiait un clas­se­ment annonçant que Doro­thée était l’ani­ma­trice télé la plus regret­tée par le public. Un résul­tat éton­nant quand on sait que le Club Doro­thée s’est arrêté en 1997. La preuve que pour les télé­spec­ta­teurs, loin des yeux ne signi­fie pas forcé­ment loin du cœur.

Inter­ro­gée, l’ex-anima­trice a confié qu’elle a « envie de reve­nir ». Mais malheu­reu­se­ment, « on ne lui propose rien ». Toujours partante pour rele­ver des défis, Doro­thée est pour­tant prête à essayer plein de nouvelles choses : « Le cinéma, ça me tente toujours, la comé­die, bien évidem­ment. Ou une émis­sion dans un genre inat­tendu. » Bref autant d’ap­pels du pieds à d’éven­tuels produc­teurs.

Et si Doro­thée est prête à étudier toutes sortes de propo­si­tions, c’est que sa dispa­ri­tion de la grille des programmes Télé lui pèse : « La télé­vi­sion me manque. Simple­ment je n’al­lais pas me lamen­ter dans les inter­views, ressas­ser que c’était trop triste ou injuste que tout ce soit arrêté pour moi. » Un message qui pour­rait faire penser à un remix d’un de ses anciens tubes Allô allô Monsieur le produc­teur ?

Laisser un commentaire