« La canicule est le pire ennemi de la télévision »…

caniculeLa canicule se répercute sur les audiences télé. L’exemple de « Qui sera le prochain grand pâtissier ? »

Les mêmes causes produisent les mêmes effets: On va donc le répéter, la canicule est le pire ennemi de la télévision. De l’audience-télé, s’entend. De l’audience-télé, surtout.

On le rabâche également, quand on sort l’écran total, on ne rentre pas se mettre devant l’écran-télé. Les deux vont aussi peu ensemble que l’huile de ricin et les plaisirs de la table. Ce qui n’empêche pas de nuancer. Le rejet peut être en effet plus important sur certains programmes que sur d’autres.

Un exemple au hasard ? Il parait que si, en pleine chaleur, vous visionnez un reportage sur la banquise en hiver, vous transpirerez « moins que la normale » ! A contrario, avez-vous franchement envie de cuisiner des bons petits plats et autres gâteaux savoureux, même légers et raisonnablement riches en calories, en période de canicule ? Pense-t-on subséquemment que Qui sera le prochain grand pâtissier a démérité hier sur France 2 ? Évidemment non.

Les poulets de « Murder » s’en sortent mieux
Sauf que faire de l’audience avec une émission de ce type quand la température dépasse les 36 degrés, voire avoisine les 40, c’est à peu près aussi évident que de faire le Mont-Blanc en tongs. Et on a beau dire, le fait que le tournage ait eu lieu en pleins frimas (pour une diffusion estivale) se « sent » rien que dans le choix des tons de vêtements. Mettriez-vous une robe jaune citron ou « vert-pomme » sitôt passés les premiers jours d »automne ? La réponse est non pour 90% des personnes interrogées. Pourquoi avoir dès lors programmé ces deux concours aussi tard dans la saison, plus tard que les années précédentes? C’était un vrai pari. Mais surtout un vrai risque.

A contrario, les séries comme Bones et Murder s’en sortent mieux (ce sera peut-être aussi le cas d’Arrow ce soir). Bones est en effet arrivé en tête du médiamétrie de jeudi dernier face à Masterchef, et l’audience de Murder est comme on dit chez les analystes « supérieure à la moyenne de la case ».

L’explication est peut-être que le poulet, ça se savoure en toutes saisons !

Laisser un commentaire