Abuser de la télévision peut affecter vos poumons…

santeDes chercheurs japonais révèlent que rester trop longtemps scotché devant sa télévision peut être dangereux… pour les poumons. Selon leurs travaux, cela favorise la formation de caillots de sang et l’obstruction des artères.

Amateurs de séries, de jeux télévisés ou de téléréalité, prenez garde ! Les heures passées à fixer votre écran de télévision n’affectent pas seulement vos yeux. Une nouvelle étude menée par l’université d’Osaka (Japon) montre que cela pourrait aussi causer du tort à vos poumons. D’après leurs travaux, publiés dans la revue scientifique Circulation, le fait de rester assis sur une trop longue durée favorise la formation de caillots et accentue le risque d’embolie pulmonaire.

Méthodologie : les habitudes d’un large panel étudiées
Pour parvenir à ce constat, les scientifiques ont analysé les données de 86 024 personnes. Entre 1988 et 1990, les participants, âgés de 40 à 79 ans, ont dû noter combien de temps ils passaient devant leur télévision. Après 19 années, 59 personnes ont développé une embolie pulmonaire. En comparant les résultats, les scientifiques ont remarqué que le temps consacré au petit écran n’était pas un facteur de risque à négliger.

Ce que l’étude a démontré : 2 heures devant la télé accentuent le risque de 40%
Ainsi, les participants qui restent plus de 5 heures par jour devant leur télévision sont deux fois plus à risque que ceux qui y consacrent moins de 2h30 de leur temps. Plus précisément, 2 heures sans bouger augmentent de 40% le risque d’obstruction des artères.

Comment cela se produit-il ? Les chercheurs expliquent que l’inactivité prolongée favorise l’apparition de caillots de sang. « Cela commence par un caillot qui se forme au niveau de la jambe, se détache de la paroi de la veine et remonte vers le poumon », détaille le Dr Toru Shirakawa, un auteur de l’étude. Ensuite, le caillot peut endommager l’organe qui a du mal à fournir l’oxygène nécessaire à l’organisme.

Ce qu’il faut en conclure : bougez !
Pour le Dr Shirakawa, cette étude a encore plus de sens aujourd’hui avec le développement « des vidéos en streaming et la pratique du « binge-watching » (regarder plusieurs épisodes d’une série à la suite) ».

Pour prévenir l’embolie pulmonaire, les chercheurs recommandent d’éliminer ce facteur de risque. Pour réactiver la circulation sanguine, levez-vous au moins une fois toutes les heures et faites quelques pas et/ou étirements pendant au moins cinq minutes. Vous pouvez aussi élever vos jambes pour éviter la coagulation sanguine. Et surtout, profitez du beau temps pour sortir vous aérer les poumons.

source : metronews.fr | Julie Bernichan

Laisser un commentaire