Des téléviseurs de plus en plus discrets…

Les constructeurs multiplient les efforts pour proposer des écrans plus design et qui s’intègrent mieux dans les salons.

Ultra-fins ou bien cachés, les téléviseurs sont de plus en plus discrets. Oublié le temps où les écrans, cathodiques, pesaient plusieurs kilos et occupaient la moitié de la pièce. Désormais, pour les constructeurs, l’objectif est clair : rendre ces écrans, pas forcément très esthétiques lorsqu’ils sont éteints, le plus design possible. Et chacun a trouvé sa solution.

Des téléviseurs ultra-fins
Chez LG, on propose un téléviseur de l’épaisseur de deux pièces de monnaie, le tout avec ce qui se fait de mieux en termes de technologie d’image. Cet écran, le LG Signature W, est en effet compatible avec la ultra-haute définition (4K) pour regarder les derniers films ou les séries de Netflix adaptés et la dalle, OLED, permet d’afficher des couleurs plus vives et un excellent niveau de contraste.

Pour qu’il se fasse complètement oublier, cet écran vient se fixer directement au mur. En revanche, l’écran est tellement fin qu’il y a aussi une base, assez design, à poser sur un meuble en dessous de la télévision. C’est de là que sort le son. Il est en effet impossible d’intégrer des hauts-parleur dans un écran si mince. Et c’est aussi là que vous trouverez les prises HDMI qui permettent de brancher des accessoires dessus. Entre les deux, on trouve un petit câble ultra-fin et transparent. L’avantage c’est donc qu’il ne se voit pas, à moins d’avoir le nez dessus. Le seul bémol c’est que pour le moment cette gamme n’existe qu’avec des grands écrans dont les prix sont aussi très élevés, à partir de 7.999 euros.

Un téléviseur caché dans un cadre
Chez Samsung, on a opté pour une autre solution avec des écrans un peu plus petits et qui deviennent même des objets de décoration. Pour cette gamme, The Frame, l’écran de la télévision est intégré dans un cadre en bois. Il est même possible de choisir la finition. Et comme chez LG, cet écran se fixe au mur. Mais surtout une fois que vous aurez éteint la télévision, l’écran lui restera allumé pour afficher, aux choix, une oeuvre d’art que vous aurez sélectionnée ou vos dernières photos de vacances.

Encore une fois, ces écrans embarquent les dernières technologies disponibles, l’Ultra HD et l’OLED, ce qui leur permet aussi de moins consommer lorsqu’ils restent allumés en permanence. Et les écrans étant plus petits, les prix sont un peu moins élevés, à partir de 2.999 euros. Heureusement, avec la démocratisation de ces technologies, les tarifs devraient baisser dans les mois à venir.

source : europe 1 | grégoire martinez

Laisser un commentaire